Catégorie : Kinésiologie

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

kine

 Littéralement, le terme Kinésiologie signifie l’étude du mouvement du corps.

La Kinésiologie concerne l’étude des muscles et du mouvement du corps. C’est une thérapie « Manuelle »

Cette technique désigne un système naturel de santé basé sur le test manuel des muscles.

  • La Kinésiologie met en corrélation diverses techniques : La Nutrition, les Émotions, les Méridiens, les Points d’Acupuncture et le courant  énergétique, de la médecine Chinoise, de la Chiropraxie, de l’Ostéopathie, de l’Aromathérapie, des remèdes de Fleurs de Bach, de l’Homéopathie,  de la Naturopathie, de la PNL, de l’EFT,…pour rechercher l’origine de nos déséquilibres, blocages, faiblesses, excès… et les éliminer de façon définitive.

La Kinésiologie est une thérapie  qui traite la personne en sa globalité et pas uniquement outils-kinesiologique-copie-copieles symptômes.

  • Elle prend en considération l’état Émotionnel, Physique et Nutritionnel de la personne concernée, ainsi que son mode de vie. Elle part du principe que chaque zone est interdépendante des autres.

La Kinésiologie est un système qui relie les notions traditionnelles orientales (chinoises) de courant énergétique, qu’on trouve aussi bien dans l’acupuncture et l’accu-pression associé au Test Musculaire occidental.

L’idée est  d’arriver à un équilibre à l’intérieur du corps en éliminant les toxines, en relâchant ces blocages énergétiques, en réduisant les tensions et permettant l’accroissement de la capacité d’Auto guérison du corps.

Cette approche corporelle  prend en compte les aspects psycho-émotionnels, physiques et énergétiques.

La Kinésiologie remet en accord l’Esprit, le Cœur et le Corps.

pyramide-kinesio

Historique de la Kinésiologie

 

 

kinesiologie1

La kinésiologie qui étymologiquement signifie étude du mouvement, du greckinésis « mouvement », est née au XXe siècle aux Etats unis. Cette nouvelle science est le fruit de recherches croisées sur la physiologie à l’occidentale et sur l’énergétique chinoise qui ont suscité une étonnante floraison de nouvelles connaissances.

Une évolution qui, de chercheurs en chercheurs, a conduit à considérer l’énergie vitale comme la clef de l’être humain, sur le plan physique comme sur le plan mental. La kinésiologie a pour objectif de permettre à chacun d’atteindre cet « état complet de bien-être physique, mental et social » qui correspond à la définition même que l’OMS donne de la santé.

1930

  • Un ostéopathe, Chapman, étudie le flux lymphatique et établit une correspondance entre des points réflexes et des fonctions organiques (les points réflexes de Chapman).
  • Un chiropracteur, Benett, s’intéresse au flux sanguin et établit une liste de points réflexes qui stimulent le flux sanguin vers l’organe associé (les points réflexes de Benett).

1932

RW Lowettorthopédiste de Boston, spécialiste de la polio, invente un test musculaire quantitatif destiné à évaluer la force du muscle.

1960

Le Dr. George Goodheart, chiropracteur à Detroit, découvre une relation directe entre la faiblesse musculaire et l’état de stress. Il établit une corrélation spécifique entre les points réflexes de Chapmann et de Benett et le verrouillage musculaire. Il met alors au point un test musculaire qualitatif (le test musculaire kinésiologique) qui sert de feed back pour évaluer l’intégrité énergétique des différents systèmes. Cela le conduit à s’intéresser aux méridiens, clés de la médecine chinoise depuis plus de trois millénaires.

En 1966, il publie un ouvrage de recherche sur le renforcement des muscles par la stimulation manuelle des points d’acupuncture.

La Kinésiologie Appliquée était née.  

Après G. GOODHEART, des découvertes en cascade

DANS LES ANNÉES 1970

  • Le Dr. John Thie, chiropracteur, développe, à partir de la Kinésiologie appliquée, une méthode originale Touch for Health (TFH) qui permet d’évaluer l’état d’équilibre de chaque méridien. Il en fit un outil familial d’harmonisation et de prévention. Une autre forme de kinésiologie, consacrée au mieux-être, était lancée. Le succès fut immense et aujourd’hui, des millions de gens, dans plus de 80 pays, ont recours à cette méthode.
  • Le Dr. Paul Dennisonspécialiste des problèmes d’apprentissage au travers de la coordination cérébrale, met au point l’Edu-Kinésiologie et crée la méthode Brain gym qui stimule la fonction cérébrale intégrée.
  • Gordon Stokes, Candace Callaway et Daniel Whiteside, bâtissent un concept original qu’ils appellent One brain kinesiology, particulièrement efficace pour les problèmes d’apprentissage et le stress émotionnel.

DANS LES ANNÉES 1980

  • Le Dr. Alan Beardhall s’appuie sur des études cliniques pour définir le concept de Bio computer.
  • Le DR. Wayne Topping, à partir du Touch for Health de John Thie et de la biokinesiology, met au point une approche originale qu’il nomme Wellness kinesiology. Cette kinésiologie du bien-être s’appuie sur une large palette de techniques pour aider le corps à se libérer de son état de stress et retrouver l’équilibre énergétique.
  • Richard Utt construit un modèle basé sur les travaux du physicien David Bohm et du neuroscientifique Karl Pribram. Le Seven Element Hologram est un système kinésiologique qui s’est structuré en établissant une corrélation profonde entre la loi des Cinq Eléments de l’acupuncture chinoise et la physiologie occidentale.

Science en plein développement, la kinésiologie permet l’accès à ce qui, dans un être humain, peut avoir un impact sur l’équilibre énergétique. Elle rencontre un succès continu et croissant dans le monde entier et représente certainement une voie d’avenir.

schema01

 

 

 

 

Historique de la kinésiologie

Historique de la Kinésiologie
La kinésiologie qui étymologiquement signifie étude du mouvement, du grec
kinésis « mouvement », est née au XXe siècle aux Etats unis. Cette nouvelle science est le fruit derecherches croisées sur la physiologie à l’occidentale et sur l’énergétique chinoise qui ont suscité une étonnante floraison de nouvelles connaissances.
Une évolution qui, de chercheurs en chercheurs, a conduit à considérer l’énergie vitale comme la clef de l’être humain, sur le plan physique comme sur le plan mental. La kinésiologie a pour objectif de permettre à chacun d’atteindre cet « état complet de bien-être physique, mental et social » qui correspond à la définition même que l’OMS donne de la santé.
1930
• Un ostéopathe, Chapman, étudie le flux lymphatique et établit une correspondance entre des points réflexes et des fonctions organiques (les points réflexes de Chapman).
• Un chiropracteur, Benett, s’intéresse au flux sanguin et établit une liste de points réflexes qui stimulent le flux sanguin vers l’organe associé (les points réflexes de Benett).
1932
RW Lowett, orthopédiste de Boston, spécialiste de la polio, invente un test musculaire quantitatif destiné à évaluer la force du muscle.
1960
Le Dr. George Goodheart, chiropracteur à Detroit, découvre une relation directe entre la faiblesse musculaire et l’état de stress. Il établit une corrélation spécifique entre les points réflexes de Chapmann et de Benett et le verrouillage musculaire. Il met alors au point un test musculaire qualitatif (le test musculaire kinésiologique) qui sert de feed back pour évaluer l’intégrité énergétique des différents systèmes. Cela le conduit à s’intéresser aux méridiens, clés de la médecine chinoise depuis plus de trois millénaires.
En 1966, il publie un ouvrage de recherche sur le renforcement des muscles par la stimulation manuelle des points d’acupuncture.
La Kinésiologie Appliquée était née.
Après G. GOODHEART, des découvertes en cascade
DANS LES ANNÉES 1970
• Le Dr. John Thie, chiropracteur, développe, à partir de la Kinésiologie appliquée, une méthode originale Touch for Health (TFH) qui permet d’évaluer l’état d’équilibre de chaque méridien. Il en fit un outil familial d’harmonisation et de prévention. Une autre forme de kinésiologie, consacrée au mieux-être, était lancée. Le succès fut immense et aujourd’hui, des millions de gens, dans plus de 80 pays, ont recours à cette méthode.
• Le Dr. Paul Dennison, spécialiste des problèmes d’apprentissage au travers de la coordination cérébrale, met au point l’Edu-Kinésiologie et crée la méthode Brain gym qui stimule la fonction cérébrale intégrée.
Gordon Stokes, Candace Callaway et Daniel Whiteside, bâtissent un concept original qu’ils appellent One brain kinesiology, particulièrement efficace pour les problèmes d’apprentissage et le stress émotionnel.
DANS LES ANNÉES 1980
• Le Dr. Alan Beardhall s’appuie sur des études cliniques pour définir le concept de Bio computer.
• Le DR. Wayne Topping, à partir du Touch for Health de John Thie et de la biokinesiology, met au point une approche originale qu’il nomme Wellness kinesiology. Cette kinésiologie du bien-être s’appuie sur une large palette de techniques pour aider le corps à se libérer de son état de stress et retrouver l’équilibre énergétique.
• Richard Utt construit un modèle basé sur les travaux du physicien David Bohm et du neuroscientifique Karl Pribram. Le Seven Element Hologram est un système kinésiologique qui s’est structuré en établissant une corrélation profonde entre la loi des Cinq Eléments de l’acupuncture chinoise et la physiologie occidentale.
Science en plein développement, la kinésiologie permet l’accès à ce qui, dans un être humain, peut avoir un impact sur l’équilibre énergétique. Elle rencontre un succès continu et croissant dans le monde entier et représente certainement une voie d’avenir.

Hyper sensibilité

Complexité et richesse de  l’Hyper sensible

Beaucoup de personnes sont hyper sensible sans le savoir.

La personne Hyper sensible  va vivre intensément ses ressentis et ses émotions.  Plus on est sensible et plus c’est intense. On peut passer d’une émotion à une autre : tristesse, joie, colère, doute…

Les individus hypers sensible sont traversés sont traverses par leur émotions au plus profond d’eux même. En une fraction de seconde on peut donc passer du rire aux larmes

L’hyper sensible  va réagir à tout, au bruit, aux odeurs, à la lumière, à la foule.

Quand on est hyper sensible c’est  que l-on a développer  des capteurs extra- sensoriels. On a donc un cerveau un peu différent des autres, un cerveau qui anticipe tout  le temps et qui passe constamment  d’une idée à l’autre,

L’anticipation,   est une fonction inhérente au cerveau de l’hyper sensible.  Anticiper, nos discutions,  le comportement des autres, on peut appeler cela de planification mentale.  L’ Hyper sensible à tendance à avoir des réactions excessives quand il perd le contrôle de ce qu’il avait anticipé… ( profonde tristesse, pétage de plomb …)

En fait l’hyper sensible à une réaction  binaire. Soit cela se passe comme il avait programmé, anticipé , soit c’est l’horreur.

difficultés d’adaptation rencontrés par les hypers sensibles :

  • l’hyper sensibilité aux énergies des gens, des lieux, de l’environnement
  • la difficulté à s’intégrer dans un groupe social ,
  • la sensation de ne pas être à ça place, de ne pas être normal,
  • l’impression de trop réfléchir constamment
  • les troubles anxieux :  phobies, crises d’angoisse
  • l’hyper sensibilité à des vibrations plus ou moins élevées, certaines personnes vont ressentir, voir, entendre leurs guides spirituels, ou des  entités (personnes décédées  …)

Atouts des Hypers sensibles :

  • avoir  une empathie sur développée,
  • Capacité d’écoute et de compréhension de l’autre
  •  Ressentir  ceux qui nous entoure, (bonne et mauvaises énergies)  particulière. Ca ne veut pas dire que c’est mieux, ni moins bien, c’est différent.

Etre hyper sensible peut être une chance pour développer d’autres facultés comme les perceptions extra sensorielles ( la médiumnité, la claire voyance, la claire audience…)

 

 

 

Le choix de l’âme : votre enfant vous a choisi

Bilan annuel et nettoyage energétique…

 

 

Les fleurs de bach, clefs pour l’âme…

Les fleurs de bachs et les élixirs floraux ont pour origine les études du Dr Edward Bach, Chirurgien Bactériologiste homéopathe, …

Qu’est-ce que la kinésiologie ?

 Littéralement, le terme Kinésiologie signifie l’étude du mouvement du corps. La Kinésiologie concerne …

« Ronron Thérapie »

Le chat possède de véritables pouvoirs thérapeutiques : il nous nous déstresse, apaise, , soigne nos insomnies …